Le zinc, parlons-en !

Le zinc, parlons en !

Bien que  notre organisme n'ait pas de grands besoins de ce sel minéral, celui-ci est d'autant plus important en cette période de pandémie. Voyons pourquoi !

Le zinc fait partie des sels minéraux, et plus précisément des oligo-éléments (ou micro-éléments).

Dans notre corps, il va se trouver en grande partie dans les muscles (65%) ; 20% dans les os et les 15% restants sont diffus dans les différents organes.

 

Détaillons le rôle du zinc :

  • Il intervient dans de nombreuses réactions enzymatiques, optimisant ainsi la fonction des enzymes
  • Il stimule le système immunitaire en augmentant la quantité de lymphocytes T (globules blancs) ceux-ci ayant pour rôle de nous aider à combattre l'infection. C'est ainsi doublement important dans ce contexte actuel !
  • Il va permettre la maturation des cellules immunitaires
  • Dans  le cas de la COVID-19, ses carences peuvent entrainer l'agueusie (perte du goût) et l'anosmie (perte de l'odorat)
  • Il intervient également dans la synthèse de l'ADN
  • Il protège les cellules contre le stress oxydatif, et ce stress est largement augmenté par la peur qui découle de cette pandémie
  • Il travaille de concert avec ses deux compères qui sont la vitamine C et la vitamine D, tout aussi importantes pour renforcer notre système immunitaire. Le zinc est ainsi un cofacteur très important permettant d'inhiber la réplication du virus

Outre l'impact de ses carences dans la COVID-19, en manquer peut provoquer une perte des cheveux, des ongles cassants et une difficulté dans la cicatrisation.

Crédit image : Pixabay

Le zinc, où le trouver ?

Ses sources :

  • produits animaux tels que la viande, les œufs, les fruits de mer (2 à3 huîtres suffisent pour couvrir les besoins journaliers)
  • produits végétaux tels que les fruits séchés et oléagineux, les céréales et légumineuses non raffinés, le cacao

Besoins : femme : 7.5mg / homme 9.5mg (selon les sources, les besoins peuvent varier de quelques mg).

 

Outre les apports fournis par l'alimentation, il peut être intéressant de faire une cure de zinc sous la forme de compléments alimentaires. Certains laboratoires le présentent seul, mais le plus souvent il est associé au sélénium qui est aussi un cofacteur important, voire d'autres nutriments, telle que la vitamine B6.